Habitair - Qualité d'air, pollen


Acariens, allergènes et pollen

Les allergènes peuvent provenir de plusieurs sources : les moisissures, les pollens, les acariens, le poil d’animaux, etc... Ces allergènes sont des protéines que votre organisme considère comme des intrus. Une fois en contact avec votre peau ou avec votre corps, les allergènes favoriseront la production d’Ige. Cette dernière substance fabriquée par votre système immunitaire commandera une réaction d’inflammation de certaines parties de votre corps. Ce processus de défense vise à emprisonner l’allergène jusqu’à ce que votre système immunitaire l’évacue. Dépendamment de votre sensibilité, vous pourriez devenir congestionné ou débuterez une crise d’asthme. Pour une raison encore inconnue, l’allergie peut se développer sur un court laps de temps ou après une très longue période d’exposition. Certains COV peuvent favoriser l’apparition d’allergie. Pour savoir si vous êtes allergiques aux acariens, aux pollens, aux chats, aux chiens, aux moisissures ou autres allergènes, consultez votre allergologue ou votre immunologue en vue de tests d’allergie.

Les acariens

Les acariens sont les petits cousins des araignées. Ces arachnides (300 microns) et invisibles à l’œil nu ne mordent pas. Ils habitent vos tapis, matelas, oreillers, rideaux ou peluche et se nourrissent en partie de vos peaux mortes. Ils préfèrent les habitats chauds et humides. Pour diminuer leur prolifération, contrôlez l’humidité dans votre maison et nettoyez périodiquement votre maison. Voici des façons de minimiser leur présence :

Les pollens

Presque toutes les plantes qui nous entourent émettent du pollen pour se reproduire. Le pollen c’est la semence mâle de la plante. La grosseur de ces pollens varie entre 10 et 100 microns. Certains pollens peuvent devenir allergènes pour certaines personnes. Comme il est pratiquement impossible d’empêcher leur entrée dans nos maisons, voici certaines mesures pour en minimiser leur présence ou leurs effets :





Retourner au début de l'article