L’humidité

Les informations qui suivent sont tirées du «Guide de correction des problèmes d’humidité dans les sous-sols» de la SCHL. Nous vous conseillons fortement de vous achetez ce guide abordable de 73 pages en ligne sur le site de la SCHL. Ce sera pour vous et pour votre bâtiment l’un de vos meilleurs investissements. Ces informations pourraient vous aider à prévenir des problèmes importants à votre bâtiment et vous aider à réaliser des économies appréciables.

L’humidité est un ennemi de taille. Elle cause des effets sur votre santé et endommage les matériaux de votre bâtiment. Selon la SCHL, «lorsque l’humidité relative est supérieure à 70%, à une température de plus de 5°C, les conditions sont propices à la croissance de moisissures et à la pourriture du bois. «De plus, selon une étude de Santé Canada, les taux d’humidité élevés peuvent entraîner une augmentation des infections respiratoires chez les enfants et les adultes. L’accroissement des taux d’humidité s’assortit aussi d’une augmentation des émissions chimiques dégagées par certains matériaux et revêtements de construction. Les odeurs peuvent persister au sous-sol. Pour toutes ces raisons, assurez-vous de connaître et de contrôler l’humidité relative dans votre maison, surtout au sous-sol. Le meilleur moyen de mesurer l’humidité est de se procurer un hygromètre de QUALITÉ disponible dans les quincailleries. Il ne reste qu’à contrôler cette humidité.

Bien évidemment, vous ou votre investigateur ne peut pas détecter toutes ces sources d’infiltration, car dans certains cas, elles sont cachées par plusieurs composantes ou par d’épaisses couches de sol ou de béton. La validation de certaines informations peut exiger des expertises plus onéreuses. Par exemple, 35 ans après sa construction, vous devriez faire vérifier votre drain français à l’aide d’une caméra spécialisée pour vous assurer qu’il n’est pas bouché. Votre système de chauffage, ventilation et climatisation devrait être vérifié minimalement aux deux ans par un spécialiste et aux années si votre système est à combustion. Contactez un spécialiste en imperméabilisation si vous avez des fissures et un ingénieur en structure, tout dépendamment du cas. Contactez un ingénieur en structure absolument si les fissures s’ouvrent de nouveau après une réparation. Avant d’acheter une maison, faites-la inspecter par un inspecteur de l’AIBQ.





Retourner au début de l'article